Attention aux caries !

Hier matin, nous avons vu un pauvre auvairniton bougrire qui se tordait de douleur dans tous les sens imaginables… Son propriétaire nous a expliqué qu’il avait une carie qui lui faisait de plus en plus mal. Et on comprenait aisément que ce petit woualalé devait vraiment souffrir.

Mon père l’a examinée et, en effet, cette carie était immense. Il l’a soignée comme on le ferait pour les humains et la douleur est complètement passée ! Ce petit auvairniton bourgrire était soulagé et retrouvait progressivement le sourire.

On lui a posé ensuite quelques questions, et on a compris qu’il n’aimait pas se laver les dents (ce qui veut dire à mon avis qu’il essayait au maximum de ne pas le faire). Je crois qu’il a bien retenu la leçon et que désormais il se brossera les dents de manière régulière…

Soigner est essentiel mais prévenir est un acte tout aussi essentiel ! Une remarque fondamentale – à toujours garder dans un coin de sa tête – lorsque tout comme moi on veut exercer un tel métier, éleveur d’auvairniton bourgrire

Une règle : ne jamais leur en donner !

Une remarque que nous donnons à tous les propriétaires d’auvairniton bourgrire : il ne faut jamais fixer de règles aux jeux. Il faut toujours les laisser trouver et tester leurs propres règles même si… on le sait très bien à l’avance que ça risque de virer en baston générale. Ne vous inquiétez pas, cela se passe très rarement et lorsque cela se produit, il est assez simple de les séparer. Ils n’aiment pas se taper dessus de manière violente, c’est « contre-nature » comme ils disent.

Hier après-midi, cela s’est produit chez nous. Ils devaient être trop excités par l’arrivée des glaces. Ils ont entamé une partie de caché-cache et – comme d’habitude, il y a eu une embrouille sur les planques utilisables. Bilan, quelques uns ont haussé le ton… On les a séparé puis on leur a donné des glaces… Et ça s’est tout de suite arrangé, les tensions ont disparu sur le champ… Et oui, c’est souvent comme ça avec les auvairniton bourgrire… Il faut savoir les prendre par les sentiments, ça marche à tout les coups !