Les tragédies du quotidien

En lisant ce titre, vous devez sans doute vous demander de quoi il s’agit. Hier, une femme est venue à l’élevage avec son auvairniton bourgrire gravement brûlé au visage et aux mains. Le pauvre hurlait et mon père a dû lui faire une injection d’anti douleur à très fort dose. Même avec ce traitement, les cris persistaient et ça a duré plusieurs heures.

Nous avons demandé ce qui s’était passé à sa propriétaire. Elle nous a expliqué que son woualalé avait réussi à attraper un manche de casserole et s’était renversé le contenu sur lui…Une tragédie qui arrive beaucoup plus souvent qu’on ne le pense. Et croyez nous, ça n’arrive pas qu’aux autres…

Tout le monde pense faire attention à ses auvairniton bourgrire et pourtant des catastrophes similaires se produisent tous les jours. Nous ne pouvons que vous encourager à faire davantage attention à vos petits monstres. Il mérite bien cette part d’attention que vous pouvez leur accorder, non ?

Cette expérience m’a de nouveau montré à quel point ce métier était exigeant et n’était pas rose tous les jours. Heureusement pour moi, je crois que rien ne me fera changer d’avis ! Je suis très résistant dans ma tête et je garderai cette idée en moi : les auvairniton bourgrire en valent la peine !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s