Une magnifique soirée avec nos auvairniton bourgrire !

Hier soir, nous avons emmené (comme le faisons plusieurs fois par an) nos petits auvairniton bourgrire à la fête foraine. Nous savons très bien que ces petits instants magiques ont tout pour plaire à nos woualalés et comme nous aimons les gâter…

Une anecdote qui m’a beaucoup fait tire : ils ont entonné des chants païens dans un manège qui allait très vite, et ça a surpris tout le monde ! J’ai bien cru que certains allaient s’étouffer tellement ils rigoler en les écoutant tous en rythme… Un très bon moment de franche rigolade comme nous les aimons tant !

Une chose est sûre : il ne faut jamais écouter certains esprits chagrins qui pensent que les auvairniton bourgrire n’ont pas leur place dans les foires, les fêtes foraines… Des propos ridicules quand on voit à quels point ils s’y amusent et y mettent de l’ambiance. Je le vois depuis que je suis petit, et à chaque fois ils me surprennent !

Advertisements

Une règle : ne jamais leur en donner !

Une remarque que nous donnons à tous les propriétaires d’auvairniton bourgrire : il ne faut jamais fixer de règles aux jeux. Il faut toujours les laisser trouver et tester leurs propres règles même si… on le sait très bien à l’avance que ça risque de virer en baston générale. Ne vous inquiétez pas, cela se passe très rarement et lorsque cela se produit, il est assez simple de les séparer. Ils n’aiment pas se taper dessus de manière violente, c’est « contre-nature » comme ils disent.

Hier après-midi, cela s’est produit chez nous. Ils devaient être trop excités par l’arrivée des glaces. Ils ont entamé une partie de caché-cache et – comme d’habitude, il y a eu une embrouille sur les planques utilisables. Bilan, quelques uns ont haussé le ton… On les a séparé puis on leur a donné des glaces… Et ça s’est tout de suite arrangé, les tensions ont disparu sur le champ… Et oui, c’est souvent comme ça avec les auvairniton bourgrire… Il faut savoir les prendre par les sentiments, ça marche à tout les coups !